Dépassement de soi

Natation, cyclisme, course à pied, trois épreuves 

enchaînées.

Se dépasser, aller plus loin.

Lorsque l'on parle de dépassement de soi, on pense souvent à ces sportifs multimédaillés, cherchant sans cesse à améliorer leurs performances ou bien encore, aux participants à des challenges “hors du commun” : courses de triathlon Iron Man, traversée de la Manche à la nage... Pourtant, il ne suffit pas d’être un sportif de haut niveau ou de travailler dans le milieu du sport pour se sentir concerné. En effet, on oublie souvent que  quelles que soient nos capacités et tout aussi modestes soient nos objectifs  on est tous à même de se dépasser.

"Nager, pédaler, courir.

Enchaîner les trois avec intensité, en équilibre avec ses limites physiques.

Le triathlon c'est avant tout une course contre soi-même, une course avec soi-même ! Une course d'endurance qui ne se joue pas que le jour J. Il faut trouver le temps et la force de pratiquer trois sports toutes les semaines, en jonglant avec sa vie familiale et professionnelle. Chaque course, chaque ligne d'arrivée est l'accomplissement de tout ce travail, de tout ce plaisir, de cette douleur parfois.   C'est aussi l'occasion d'un incroyable moment de partage avec d'autres sportifs passionnés et avec un public survolté !"

Albin Quentin